| RIAD SATTOUF

LE JEUNE ACTEUR – Aventures de Vincent Lacoste au cinéma

26.11.21 > 07.01.22

À l’occasion de la sortie du livre Le Jeune Acteur de Riad Sattouf, Anne-Dominique Toussaint est heureuse de présenter une exposition de dessins extraits de l’ouvrage à la Galerie Cinema à partir du 26 novembre.
20 tirages d’art, en édition limitée, numérotés et signés par Riad Sattouf et Vincent Lacoste seront présentés sur les murs de la Galerie.

Riad Sattouf est l’un des auteurs francophones de bandes dessinées les plus reconnus et célébrés en France et à l’international.
Après entre autres La Vie secrète des jeunes, Les aventures Pascal Brutal, Les Cahiers d’Esther, sa
saga autobiographique L’Arabe du futur a connu un succès phénoménal. Il a également réalisé deux films : Les beaux gosses, César du meilleur premier film en 2010 et Jacky au royaume des filles, toujours avec Vincent Lacoste, film précurseur et féministe sorti en 2014.

Le livre LE JEUNE ACTEUR raconte les premiers pas au cinéma de Vincent Lacoste, du premier casting pour Les Beaux Gosses jusqu’au triomphe du film à Cannes en 2010.

Repéré lors d’un casting sauvage, Vincent Lacoste n’avait jamais imaginé être acteur. Riad Sattouf le choisit pour incarner Hervé, un adolescent timide et complexé. Le jeune acteur de 14 ans se retrouve alors propulsé dans le monde secret, fascinant et parfois intimidant du cinéma. Depuis, Vincent Lacoste a tourné dans une vingtaine de films, dont Hippocrate de Thomas Lilti, Victoria de Justine Triet ou récemment Illusions perdues de Xavier Giannoli. Le livre Le Jeune acteur raconte l’histoire vraie d’un adolescent anonyme devenu l’un des acteurs les plus talentueux de sa génération.

Anne-Dominique Toussaint, productrice des deux films de Riad Sattouf, accueille aujourd’hui dans sa galerie ce couple iconique du cinéma français qu’elle a vu naître. Dans la salle de projection, les premières images du casting de Vincent Lacoste et ses premiers essais. Une boucle vertueuse du livre au cinéma et du cinéma au livre.

| PIET RAEMDONCK – DAMIEN BONNARD

Atelier Intranquille

08.10.21 > 20.11.21

À l’occasion de la sortie du film Les Intranquilles de Joachim Lafosse avec Leïla Bekhti et Damien Bonnard, Anne-Dominique Toussaint est heureuse de présenter Atelier Intranquille, une exposition des tableaux spécialement réalisés pour le film par Piet Raemdonck et Damien Bonnard, à partir du 8 octobre à la Galerie Cinema.

« Fatigué de moi, à la recherche de l’autre, au coin d’un quartier d’Anvers, j’ai découvert les toiles de Piet Raemdonck, leur vitalité, leur accueil » Joachim Lafosse s’est adressé à l’artiste pour la réalisation des tableaux qui apparaissent dans son nouveau film, dont le protagoniste, interprété par Damien Bonnard, est un artiste-peintre qui sou re de troubles bipolaires.

Piet Raemdonck est un artiste belge né à Gand en 1972. Se servant des genres classiques de la peinture, ses œuvres explorent le dialogue entre le figuratif et l’abstrait, et jouent avec différents modes d’expression. L’artiste veut que le tableau soit un monde dans lequel vous entrez, rien qu’en le regardant. Le frisson visuel est au cœur de son travail. Piet Raemdonck vit de sa peinture depuis ses 25 ans. Après avoir vécu à Anvers pendant presque trente ans – où il avait son propre espace d’exposition – il y a deux ans il décide d’installer son atelier dans les champs de sa région natale entre Bruges et Gand. Actuellement il est représenté au Royaume Uni et en Australie par Otomys Contemporary.

Avant de devenir une des figures marquantes du cinéma français, Damien Bonnard a fait les Beaux-Arts et a été l’assistant de la peintre bruxelloise Marthe Wéry. En amont du tournage de Les Intranquilles, l’acteur et Piet Raemdonck ont préparé ensemble les toiles et les croquis. Le peintre a commencé certains tableaux, qui ont ensuite été retravaillés par l’acteur dans le film.

Joachim Lafosse a voulu également que l’atelier de l’artiste se transporte sur le décor du film : de même que l’atelier de Bernard Dufour était celui de Michel Piccoli dans La Belle Noiseuse, l’atelier de Piet Raemdonck est devenu celui de Damien Bonnard.

C’est en quelque sorte ce-même atelier qui aujourd’hui voyage encore au cœur de la Galerie Cinema. Espace dédié à la rencontre entre l’art et le cinéma, la galerie accueillera jusqu’au 20 novembre Atelier Intranquille, une immersion dans le film à travers « cette forme qui ne cesse de rappeler que l’art est une indispensable manière d’être un autre ».