Pierre Boulat

Né en 1924 à Condé-Sainte-Libiaire, Pierre Boulat est un très grand photographe français, maître du photo-journalisme.

Passionné de photo dès son plus jeune âge, il entre à l’École Nationale de Photographie et de Cinéma en 1940 et en sort majeur de sa promo en 1943, a à peine 19 ans. Après la Seconde Guerre Mondiale, Pierre Boulat commence à travailler pour la presse parisienne et couvre tous les évènements, de la mode aux crimes, des clichés de personnalités aux actualités, il est un témoin infatigable de son temps.

De 1948 à 1950, l’artiste passe deux années au Caire où il publie un livre Images d’Egypte. À son retour à Paris il ouvre son propre Studio de Mode et reprend son travail en free-lance pour la presse française et internationale. Multipliant les reportages, il gagne le prix de l’Encyclopedia Britannica pour L’Enfance perdue, reportage réalisé pour Look Magazine. 

En 1957, Pierre Boulat signe son premier contrat d’exclusivité pour la prestigieuse revue Life Magazine. Il sera le seul artiste français salarié de ce magazine. Jusqu’à l’arrêt de la publication, le photographe ne cessera de couvrir l’actualité par le biais de ses reportages et de ses clichés de célébrités. Il effectuera aussi des voyages inédits dont reste des sublimes photographies montrant, avec l’oeil si particulier qui le qualifie, ce qu’était la vie à ce moment là. Cinéphile averti, il est proche du milieu des personnalité du cinéma. Également connu pour ses photos de mode, Boulat suivra durant des années Yves Saint-Laurent et réalisera plusieurs reportages sur le milieu de la mode, notamment sur la maison Courrèges.

En 1972 la fin de Life Magazine est loin d’arrêter Pierre Boulat, choisi pour produire tous les décors de la première partie de 2001, L’Odyssée de l’espace, film culte de Stanley Kubrick.

Il reprend le travail en free-lance et entame une collaboration longue de dix ans avec Paris Match, expérience qui lui permettra de s’épanouir dans le domaine du grand reportage magazine en couleur.

Nommé Chevalier des Arts et des Lettres en 1993, Pierre Boulat publie plusieurs livres et réalise des expositions avant de s’éteindre en 1998.

En avril 2017, la Galerie Cinema Anne-Dominique Toussaint présente A Life of love, une retrospective des magnifiques photographies de Pierre Boulat, mettant à l’honneur le lien fort qu’unissait l’artiste au cinéma.

OEUVRES DU CATALOGUE: